Notes et liste des références

1. De Swaan, 1995.

2. Freud (1995: 46): ‘Nous avons déjà deviné que l’une des tendances principales de la culture est d’agglomérer les hommes en de grandes unités. [...] Etant donné que l’être humain ne dispose pas de quantités illimitées d’énergie psychique, il lui faut venir à bout de ces tâches par une répartition appropriée de la libido. Ce qu’il consomme à des fins culturelles, c’est en grande partie aux femmes et à la vie sexuelle qu’il le retire’.

3. De Swaan (1995) et les ouvrages de S. Freud, H. Laswell et V. Volkan cités. Pour une discussion des diverses significations de la notion d’ ‘identification projective’, voir Bateman et Holmes (1995) ainsi que Gabbard (1994). Dans les écrits psychanalytiques, cette expression, forgée par Melanie Klein, fait souvent référence à la relation entre un patient et un thérapeute. On peut remarquer qu’elle dénote parfois le mécanisme par lequel l’analyste finit par s’identifier aux traits négatifs que le patient a projetés sur lui, dans le contexte du transfert et du contre-transfert. C’est la connotation interactive, relationnelle du concept, sa nature dialectique, qui nous intéresse dans le cadre ‘social’ examiné ici.

4. Fletcher (1995: 289-91) mentionne explicitement ‘une contraction dans le champ de l’identification à l’autre’ comme l’un des trois critères du ‘processus décivilisateur’. Voir aussi Elias (1989); Mennell (1990).

5. Sagan, 1985: 3-58; Newbury,1988; Prunier, 1997; Lemarchand, 1996.

Sur l’histoire politique de la conquête coloniale du continent africain, voir Wesseling (1991: 169-205).

6. Bäck, 1981: 30.

7. Trouwborst, 1991: 99.

8. Trouwborst, 1991: 102.

9. Trouwborst, 1991: 105.

10. Bayart, 1989.

11. Newbury (1988: 18): “Ces transformations et d’autres, liées au développement du pouvoir politique et à l’expansion du capitalisme, ont été cruciales pour le développement d’une conscience politique au sein de la population rurale, et dans la configuration et l’émergence politique de l’ethnicité au Rwanda.”

12. Voir cependant Newbury, 1988 et Malkki, 1995.

13. Thomas et Thomas (1928:572): “Si les hommes définissent des situations comme réelles, elles sont réelles dans leurs conséquences.”

14. Hoetink, 1962.

15. Pour une discussion du débat sur ‘l’ethnicité’, et en particulier sur le déni de toute différence ethnique au sein de la classe dirigeante burundaise, ‘l’amnésie ethnique comme choix rationnel’, voir Lemarchand (1996: 30-3).

16. Gobineau, 1853.

17. Voir Prunier (1997: 14-21), pour l’examen des premières interprétations parfois très déconcertantes des origines des ‘Tutsi’.

18. À ce jour, je n’ai trouvé aucune trace des règlements administratifs relatifs à l’attribution ethnique.

19. Cette position a fait l’objet d’une déclaration à l’emporte pièce dans Le Monde du 12 novembre 1996, p. 10): "Dominique Franche, géographe": ‘Il n’y a qu’une seule ethnie au Rwanda, l’ethnie rwandaise’.

20. Bäck, 1981: 17.

21. Lemarchand (1996: 1-16) étaye solidement le même argument. Les références de Bäck ne sont pas mentionnées dans la citation.

22. Bäck, 1981: 18.

23. De Lame (1966: 73), sur le village de Murundi.

24. Comme l’observait Scott Fitzgerald, les nantis ne sont pas seulement plus riches, ils sont aussi plus beaux. Les riches peuvent plus aisément sélectionner des partenaires sains et bien formés, grands, sans déficiences ou tares sociales. Ils sont donc en mesure de reproduire un génotype social désirable.

25. Sur l’accélération de l’évolution génétique par la sélection sexuelle, voir Dawkins (1986: 199-216).

26. Blok, 1975.

27. Malkki, 1995. Cependant, voir également Gourevitch (1996) pour un compte rendu très critique de l’ouvrage de Malkki et la réponse de celle-ci (1996).

28. Newbury, 1988.

29. Malkki, 1995: 68.

30. Malkki, 1995: 68.

31. Malkki, 1995: 71.

32. Newbury, 1988: 115-40.

33. Lemarchand, 1996: 10. Dans ce contexte, la signification de l’expression ‘identité culturelle’ est peu claire.

34. Pour une discussion du statut de la distinction entre relations affectives ‘proches’ et ‘distantes’ dans l’histoire de la théorie des sciences sociales, voir Calhoun (1991) et les commentaires pertinents de Shils (1991).

35. Malkki (1995: 66): ‘... dans la construction mythico historique, la différenciation oppositionnelle essentielle - celle entre les Hutu et les Tutsi - fut élaborée à plusieurs niveaux: culturel, social, politique, et physique. Chaque niveau dénotait les autres et leur combinaison établit une différence catégorielle fondamentale et irréconciliable entre Hutu et Tutsi’ (italique dans l’original).

36. La question se complique d’autant plus du fait de l’admiration des réfugiés ‘Hutu’ pour les vols et stratagèmes réalisés par leur propre peuple, voir Malkki (1995: 186).

37. Malkki, 1995: 68-73.

38. Malkki, 1995: 82-8 Dans le présent compte rendu, la petite minorité ‘Twa’, troisième groupe ‘ethnique’, est largement ignorée. Il faut cependant noter que les ‘Hutu’ interrogés par Malkki considéraient les ‘Twa’ à la fois comme moins civilisés et tout aussi ‘Bantu’ qu’eux-mêmes. De surcroît, ‘les Twa étaient idéalisés en tant qu’autochtones’. Sur des fantasmes serbes similaires portant sur les Tsiganes, voir Van de Port (1994).

39. Malkki (1995: 82-8). Il faut savoir qu’au Rwanda, les femmes sont étroitement liées à leur père et à leurs frères. Un autre thème important évoqué par Malkki n’a pas été examiné dans le présent contexte: la présence belge perçue comme force fondamentalement modératrice et bienveillante. Les activistes du Hutu power méprisaient les Belges qu’ils considéraient comme figures de père non fiables, le rôle de soutien parternel étant dévolu aux Français bien qu’on leur reprochât également de ne pas prendre des mesures suffisantes pour protéger leurs ‘fils préférés’, la milice de l’Interahamwe. Voir l’impressionnant recueil de documents de propagande du Hutu power publié dans Chrétien (1995: 278-83). La participation française aux événements est largement examinée dans Prunier (1997: 335-369). Voir également Keane (1995)[; et Aucun témoin…(1999), pp. 140-146, 204-206, 763-798.]

40. Chrétien, 1995: 39-40. Extraits de Kangura, no. 6, texte publié originellement dans un mélange de kinyarwanda et de français.

41. Chrétien, 1995: 40.

42. Je n’ai pu vérifier si, comme en Europe, les cafards sont également considérés comme ‘sales’.

43. Chrétien, 1995: 98. Noter l’utilisation de noms de lieux, i.e. les références à la carte nationale pour la constitution d’une fraternité ‘hutu’ à l’échelle nationale.

44. Chrétien, 1995: 57. En 1989, on comptait une radio pour treize habitants comparativement à une pour soixante dix habitants en 1970.

45. Aucun témoin…. (1999). Sur les relations théoriques entre ces différents niveaux d’analyse pour expliquer le ‘conflit ethnique’, voir Kaufman (1996) qui fait une distinction entre "les explications au niveau d’’image primaire’, centrées sur la nature humaine et le comportement des masses; les explications au niveau d’ ‘image secondaire’, centrées sur la nature des Etats et le comportement des élites; et les explications au niveau d’ ‘image tertiaire’, centrées sur la nature du système international" (1996: 149). Dans le présent article, les sections antérieures traitent essentiellement d’explications au niveau d’"image primaire".

46. Pour un compte rendu des événement au Rwanda, voir Braeckman (1994), Keane (1995) et de Temmerman (1994) et surtout Aucun témoin…. (1999). Les trois ouvrages ont été écrits par des journalistes et sont plutôt favorables aux ‘Tutsi’ victimes d’événements dont ces journalistes furent témoins. Pour un compte rendu plus spécialisé, voir Prunier (1997) [et surtout Aucun témoin….(1999). Depuis les années 30, des prêtres progressistes étaient enclins à compatir avec les ‘Hutu’, opprimés de toujours, et le compte rendu d’un missionnaire protestant néerlandais transmet implicitement les accents de sa sympathie: Overdulve (1994).

47. Lemarchand, 1996: 76ff. Idem (1996: 27) considère les massacres de 1972 comme un véritable génocide, à ceci près: il estime qu’il n’existait pas d’intention délibérée d’exterminer la population ‘hutu’.

48. Les auteurs de Aucun témoin… (1999), p. 28, rejettent ävec force l’idée de “la faillite de l’État” comme un “nouveau cliché”, et maintiennent “que l’État rwandais n’avait que trop bien réussi à faire ce que ses dirigeants souhaitaient.” Il paraît que les auteurs ont voulu rassembler les preuves pour une acte d’accusation de génocide, qui devrait prouver l’intention génocidaire du gouvernement. Mais le génocide ne fut pas souhaité par tous ces dirigeants, et ne fut non plus uniquement l’oeuvre des forces de l’état.]

49. Je commemore ici mon collègue défunt, Peter Kloos, qui m'avait signalé cet aspect du conflit rwandais.

50. Pour une description du conflit bosniaque considéré sous cet angle, voir de Swaan (1994).

51, Prunier (1997: 5,), oppose clairement les explications ‘primaire’ et ‘instrumentaliste’ d’un conflit ethnique. Mais le point de vue instrumentaliste présuppose que déjà, des images collectives de tueries anciennes circulent, images parfois très récentes, sans être toujours factuelles, mais qui sont disponibles comme ‘instruments primaires’ prêts à être utilisés et mobilisés par des entrepreneurs politiques.

Liste des références

Bäck, (Lucien R.), Traditional Rwanda: Deconsecrating a Sacred Kingdom’, in Aucun Témoin ne Doit Survivre; le génocide au Rwanda. [Human Rights Watch; Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme] Paris: l’Harmattan, 1999.

Henri J.M. Claesen et Peter Skalník (éds), The Study of the State, La Haye, Mouton, 1981, pp. 15-33.

Bateman, (Anthony) et Jeremy Holmes, Introduction to Psychoanalysis: Contemporary Theroy and Practice, Londres et New York, Routledge, 1994.

Bayart, (Jean-François), L’État en Afrique: la politique du ventre, Paris, Fayard, 1989.

Blok (Anton), Wittgenstein and Elias: Een Methodische Richtlijn voor de Antropologie (Discours d’inauguration), Assen, Van Gorcum, 1975.

Braeckman (Colette), Rwanda: histoire d’un génocide, Paris, Fayard, 1994.

Calhoun (Craig), ‘Indirect Relationships and Imagined Communities: Large-Scale Social Integration and the Transformation of Everyday Life’, in Pierre Bourdieu et James Coleman (éds), Social Theory for a Changing Society, Boulder, CO, Westview Press, 1991, pp. 95-121.

Chrétien (Jean-Pierre [éd]), Rwanda: les médias du génocide, Paris, Karthala, 1995.

Dawkins (Richard), The Blind Watchmaker, New York et Londres, Norton & Co, 1986.

de Lame (Danielle R.), ‘Une colline entre mille, ou le calme avant la tempête; transformations et blocages du Rwanda rural’, thèse, Free University Amsterdam, Amsterdam, 1996.

de Swaan (Abram), ‘State of Outrage: The Fading Line Between Waging War and Fighting Crime’, European Journal on Criminal Policy and Research, 2(3), 1994, pp. 7-15.

de Swaan (Abram), ‘Widening Circles of Social Identification: Emotional Concerns in Sociogenetic Perspective’, Theory, Culture & Society 12(2), 1995, pp. 25-39.

De Temmerman (Els), De Doden zijn niet Dood; Rwanda, Een Ooggetuigenverslag, Amsterdam et Anvers, De Arbeiderspers, 1994.

Elias (Norbert), Studien über die Deutschen: Machtkämpfe und Habitusentwicklung im 19. und 20. Jahrhundert, Michael Schröter (éd), Francfort-sur-le-Main, Suhrkamp, 1989.

Fletcher (Jonathan), ‘Towards a Theory of Decivilizing Processes’, Amsterdams Sociologisch Tijdschrift 22(2), octobre 1995, pp. 283-96.

Freud (Sigmund), Le malaise dans la culture, Paris, PUF, 1995.

Gabbard (Glen O.), Psychodynamic Psychiatry in Clinical Practice, Washington, American Psychiatric Press, 1994.

Gobineau (Joseph), Essai sur l’inégalité des races humaines, (1853), Paris, Firmin Didot, 1933.

Gourevitch (Philip), ‘The Poisoned Country’, New York Review of Books 43(10), 6 juin 1996, pp. 58-64.

Hoetink (H.), De Gespleten Samenleving in het Caribisch Gebied: Bijdrage tot de Sociologie der Rasrelaties in een Gesegmenteerde Maatschappij. Assen, Van Gorcum, 1962.

Kaufman (Stuart J.), "An ‘International’ Theory of Inter-Ethnic War", Review of International Studies 22, 1996, pp. 149-271.

Keane (Fergal), Season of Blood: A Rwandan Journey, Harmondsworth, Penguin, 1995.

Lemarchand (René), Burundi: Ethnic Conflict and Genocide, Cambridge et New York, Cambridge University Press et Woodrow Wilson Center, 1996.

Malkki (Liisa H.), Purity and Exile. Violence, Memory, and National Cosmology among Hutu Refugees in Tanzania, Chicago et Londres, University of Chicago Press, 1995.

Malkki (Liisa H.), Réponse à P. Gourevitch, suivie de la réponse de P. Gourevitch, New York Review of Books 43(14), 19 septembre 1996, pp. 80-1.

Mennell (Stephen), ‘Decivilizing Processes: Theoretical Significance and Some Lines of Research’, International Sociology 5(2), 1990, pp. 205-23.

Newbury (Catharine), The Cohesion of Oppression: Clientship and Ethnicity in Rwanda, 1860-1960, New York, Columbia University Press, 1988.

Overdulve (C.D.), Rwanda - Volk met een Geschiedenis, [Allerwegen 15], Kampen, Kok, 1994.

Prunier (Gérard), Rwanda 1959-1996, histoire d’un génocide, Paris, Dagorno, 1997.

Sagan (Eli), At the Dawn of Tyranny: The Origins of Individualism, Political Oppression and the State, Londres et Boston, Faber & Faber, 1985.

Shils (Edward), ‘Comments’ [to Craig Calhoun] in Pierre Bourdieu et James Coleman (éds), Social Theory for a Changing Society, Boulder, CO, Westview Press, 1991, pp. 126-9.

Thomas (William I.) et Dorothy S. Thomas, The Child in America: Behavior Problems and Programs, New York, Knopf, 1928.

Trouwborst (Albert A.), ‘The Political Economy of the Interlacrustrine States in East Africa’ in J.M. Claessen et Pieter van de Velde (éds), Early State Economics, Political and Legal Anthropology Series, vol. 8, New Brunswick et Londres, Transaction, 1991, pp. 97-108.

van de Port (Mattijs), Het Einde van de Wereld: Beschaving. Redeloosheid en Zigeunercafés in Servië, Amsterdam, Babylon-De Geus, 1994.

Wesseling (Henk L.), Verdeel en Heers: De Deling van Afrika 1889-1914, Amsterdam, Bert Bakker, 1991.